Cadre de Vie

 

Le territoire de L’Haÿ-les-Roses est couvert par un règlement local de publicité (panneaux, pré-enseignes…) qui s’applique aussi pour les enseignes sur les bâtiments d’activités et de commerces.

Droit de préemption urbain et risque majeur

Le règlement de voirie s’applique sur l’ensemble des voies communales et leurs dépendances. Il réglemente entre autre les obligations des riverains en matière de taille des haies, d’occupation du domaine public par les encombrants, les bacs à ordures ménagères et de collecte sélective. Il précise également le montant des redevances pour l’occupation du domaine public (terrasses, manèges…). Ce document sera complété par un autre règlement, cette fois-ci sur la collecte des ordures ménagères, élaboré à la rentrée, en partenariat avec la Communauté d’agglomération de Val de Bièvre.

Téléchargez le règlement

Le Plan local d’urbanisme (PLU) représente le document de planification de l’urbanisme au niveau communal.

En décidant de supprimer la ZAC multisites du centre-ville 2014, la nouvelle municipalité a souhaité réinterroger les possibilités d’aménagement du secteur du « cœur de ville » situé autour de l’Église, de la poste, devant la Roseraie et du secteur Locarno (parcelle du marché et alentours). Les premières études préalables lancées, la Ville lance la concertation sur les deux secteurs.

En décidant de supprimer la ZAC multisites du centre-ville 2014, la nouvelle municipalité a souhaité réinterroger les possibilités d’aménagement du secteur du « cœur de ville » situé autour de l’Église, de la poste, devant la Roseraie et du secteur Locarno (parcelle du marché et alentours). Les premières études préalables lancées, la Ville lance la concertation sur les deux secteurs.

Projets d'aménagement urbain des quartiers de Lallier-Bicêtre et Paul Hochart

Des représentants de la Société du Grand Paris et la RATP ont présenté aux habitants du quartier Lallier-Bicêtre les travaux de préparation pour la prolongation de la ligne 14 du métro à L'Haÿ.

Près de 200 L'Haÿssiens étaient présents, mardi 4 juillet 2017, pour poursuivre la concertation sur le projet du nouveau marché Locarno.

Le service urbanisme pilote les études de projets d’aménagement sur la commune pour améliorer le cadre de vie des habitants.

Pour une véritable halle des saveurs

Le projet du nouveau marché avance. La future halle, à l’architecture emblématique, à vocation à devenir un véritable lieu de vie et de convivialité.

Téléchargez la dernière plaquette sur la nouvelle halle des saveurs

 

Locarno-exterieur
Locarno-cote
Locarno-Interieur
marche-locarno
market

A la suite de la concertation des habitants, le projet va entrer dans sa phase opérationnelle. Le permis de construire sera délivré courant juin. Les travaux, d’une durée de 12 mois, débuteront cet été pour une ouverture de la future halle à la rentrée 2020*. Réalisé sur son emplacement historique, à l’angle de la rue Henri Thirard et du boulevard Paul-Vaillant-Couturier, ce nouvel équipement a été repensé entre tradition et modernité afi n de rendre le marché attractif et dynamique tout en off rant un cadre de vie agréable et de qualité aux riverains. Redimensionnée par rapport aux besoins actuels, la future halle de 1 900 m2 accueillera à l'intérieur 40 étals alimentaires de qualité, une quarantaine de volants sur le parvis extérieur et un restaurant à l’étage. Elle s’accompagnera notamment du réaménagement du boulevard de la Vanne en véritable Coulée verte, avec un cheminement piéton arboré, des bancs publics et jeux pour enfants. Les jours et horaires d'ouverture de la halle seront adaptés aux nouveaux modes de vie et de consommation des habitants afi n d’insuffl er un dynamisme commercial en Cœur de ville.

Une future halle dynamique et attractive

Un marché des saveurs

✔ 40 étals intérieurs permanents dédiés aux commerces de bouche

✔ Une quarantaine de volants à l’extérieur pour une offre alimentaire plus large et qualitative

✔ Un restaurant situé en mezzanine et pouvant accueillir jusqu’à 80 couverts

Une offre innovante

✔ Une délocalisation vers son emplacement historique, avec une forte visibilité sur les 2 axes les plus passants de la ville

✔ Un marché alimentaire ouvert 4 fois par semaine (au lieu de 2)

✔ Une amplitude horaire adaptée

✔ Mise en place d’un mode de gestion innovant avec l’exploitation d’un fonds de commerce pour les commerçants bénéficiaires d’une concession d’emplacement

Un espace convivial

✔ Un espace dédié à la dégustation de produits du terroir

✔ Une buvette, lieu de convivialité à la française, ouverte les jours de marché

✔ Aménagement de larges allées entre les étals pour favoriser la circulation et les échanges entre chalands

✔ Installation de bancs et jeux le long de la Coulée verte

Une architecture entre tradition et modernité

✔ Une architecture épurée de type néo-baltard et revisitée avec des surfaces vitrées importantes laissant entrer la lumière naturelle, avec pose de pare-soleil sur les façades sud et ouest

✔ Aménagement d’un parvis pavé à l’extérieur et d’un carrelage de qualité dans la halle

Un accès facilité

Un parking public souterrain de 120 places, aménagé sur deux niveaux et accessible depuis le boulevard de la Vanne

✔ Réaménagement du boulevard de la Vanne pour les piétons et vélos

✔ Plan de circulation revu avec le Département pour faciliter l'accès à la future halle

Un budget maîtrisé

Les éventuels risques fi nanciers du futur équipement seront supportés par la société Géraud, à qui la Ville a délégué la gestion et l’organisation du futur marché. Par ailleurs, grâce à la vente de charges foncières, à l'apport fi nancier du gestionnaire, aux subventions nationales et régionales, au Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce, le coût pour la Ville est particulièrement limité. Et ce d'autant plus grâce à la gestion rigoureuse menée depuis 2014 par la municipalité, qui a économisé 2,8 millions d'euros sur les frais de vœux du maire, de communication, de réceptions/restaurants, carburant, boissons alcoolisées, impression et aff ranchissements, par rapport à la précédente municipalité de 2008 à 2014.

Un équipement respectueux de son environnement

● Aménagement de 10 bornes de recharge pour véhicules électriques dans le parking public

● Création d’un local compacteur des emballages pour réduire le passage des camions de collecte

● Valorisation et végétalisation d’un espace promenade le long de la Coulée verte de la Vanne

● Installation de panneaux photovoltaïques

● Tri des déchets

● Préservation du cèdre et de 4 autres arbres du square Léon Jouhaux

● Cuve de récupération des eaux de pluie

● Mise en place d'une ventilation naturelle

 

La participation du public par voie électronique a porté sur le projet « Résidences de la Roseraie » de la SCCV « EMERIGE L’HAŸ-LES-ROSES », lequel constitue le programme immobilier de l’opération d’aménagement Coeur de Ville à l’Haÿ-les-Roses.

Afin de faciliter le stationnement en centre-ville pendant les travaux d’aménagement, un nouveau parking public gratuit est ouvert à partir de juin 2019.

L’Etablissement Public Territorial grand Orly Seine Bièvre (EPT GOSB) et la commune de L’Haÿ-les-Roses, se sont engagés dans un projet de création de Zone d’Aménagement Concertée (ZAC), située à l’extrême est de la ville, dans le quartier Paul Hochart.

Projet d’aménagement du secteur « Locarno ». Construction d’une Halle de Marché, d’un restaurant, d’un parking public et aménagement de ses abords, Place Léon Jouhaux.