Avec d’autres communes de la Métropole du Grand Paris, L’Haÿ-les-Roses a participé à la réflexion afférente à la mise en place d’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) au cœur du périmètre de l’autoroute A86. Cette mesure a pour but de lutter contre la pollution de l’air en limitant la circulation des véhicules les plus polluants.

Selon un rapport d’Airparif de mars 2018, les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en matière de qualité de l’air sont régulièrement dépassées dans la Métropole du Grand Paris. L’agence Santé Publique France estime pour sa part que 5 000 décès prématurés par an pourraient être évités sur la Métropole. La mise en place d’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) a ainsi été évaluée comme ayant l’impact le plus important et avec des effets rapides sur l’amélioration de la qualité de l’air. 

La Métropole du Grand Paris a voté le 12 novembre l'instauration d'une Zone à faibles émissions (ZFE) qui interdira aux véhicules les plus polluants - classés Crit’Air 5 ou diesel immatriculés avant 2001- de rouler à l'intérieur du périmètre A86, dès juillet 2019, en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cette interdiction sera étendue aux véhicules Crit’Air 4 en 2021, Crit’Air 3 en 2022, Crit’Air 2 en 2024 et enfin à tous les véhicules thermiques en 2030. Concrètement, cette zone concernera les 79 communes du périmètre compris

La Métropole du Grand Paris décide l’interdiction des vieux diesels à l’intérieur de l’A86 (hors A86), dont la ville de L’Haÿ-les-Roses fait partie. Fléau invisible, la pollution de l’air autour de Paris est responsable de 7 000 morts prématurées chaque année en Île-de-France, selon une étude de Santé publique France parue en 2016. Une préoccupation d’autant plus importante à L’Haÿ traversé par les 14 voies de circulation de l’autoroute A6a/A6b sur lesquelles circulent en moyenne 280 000 véhicules chaque jour.

La Municipalité s'engage

À L’Haÿ, la Municipalité se préoccupe de la qualité de l’air. Airparif, l’observatoire de l’air en Île-de-France, a mené jusqu’à la mi-décembre une campagne de mesure du dioxyde d’azote dans la commune afin d’affiner la surveillance de ce polluant, traceur de la pollution urbaine et du trafic routier. Pour un accompagnement renforcé Si la Municipalité soutient toutes les actions permettant de réduire la pollution de l’air, elle souhaite un accompagnement renforcé des foyers obligés de changer de véhicule. 

C’est d’ailleurs en ce sens que l’arrêté pour la mise en place d’une ZFE a été pris. La Ville de L’Haÿ-les-Roses souhaite instaurer la première étape de la Zone à Faibles Emissions (ZFE), dite juridiquement Zone à Circulation Restreinte (ZCR), fixant une interdiction de circulation, sur le périmètre de la commune, aux véhicules « Non classés » et « Crit’Air 5 » au 1er septembre 2020. Cependant, au regard des avis majoritairement défavorables au projet de ZFE, l’entrée en vigueur de l’arrêté ne se fera qu’aux conditions suivantes :

- L’élargissement des aides financières à destination des ménages modestes et moyens souhaitant se séparer d’un ancien véhicule Crit’Air 5, 4 et 3 en vue de l’achat d’un véhicule Crit’Air 1, avec un reste à charge de moins d’un tiers pour les ménages. Ces véhicules sont moins couteux que ceux visés actuellement (électriques, GNV ou hybride)
- La possibilité pour les ménages les plus modestes de bénéficier d’un prêt à taux zéro et/ou d’un micro-crédit pour changer de véhicule
- L’intervention du guichet unique de demande d’aides comme tiers payant, de telle sorte que le ménage n’ait à supporter au moment de l’achat que le reste à payer
- La mise en place d’aides pour les collectivités territoriales leur permettant de renouveler leur parc de véhicules
- L’inclusion dans le périmètre de la ZFE, des voies de l’autoroute A6 et de ses bretelles d’entrée et de sortie

Pour en savoir plus sur la ZFE 

A télécharger :