Insuffler un nouvel élan économique autour de la future station de métro afin de répondre au plus près aux besoins des L’Haÿssiens, c’est tout l’enjeu du projet de rénovation urbaine présenté fin septembre aux riverains.

Avec un million de voyageurs estimés chaque jour sur la ligne 14, l’arrivée du métro prévue en 2024, au croisement des rues de Bicêtre, de Lallier et Paul-Hochart, va constituer un levier de développement pour une nouvelle attractivité du quartier Lallier. Ce secteur accueillera des logements résidentiels en accession libre, des commerces de proximité en pied d’immeuble, des locaux d’activités à proximité de la gare ainsi qu’un parking public en sous-sol de 200 places environ.

Pour encourager les modes doux, deux stations Véligo d’une capacité totale de 170 places viendraient compléter l’installation de nombreux arceaux à vélo, à proximité de la gare. D’autres équipements verront le jour afin de répondre aux besoins actuels et futurs des habitants du quartier. Le projet prévoit un nouveau groupe scolaire de 25 classes, un complexe sportif, un équipement de proximité accueillant l’actuel relais-mairie et son relais-bibliothèque, une antenne jeunesse et la maison de quartier.

Des lieux de vie verdoyants

Une approche paysagère et environnementale a été intégrée à l’étude avec entre autres une végétalisation des quatre nouvelles voies aux circulations apaisées (30km/h) maillant le quartier et la création d’îlots verts au cœur des nouvelles constructions. Ces dernières respecteront la norme environnementale RE2020, visant à réduire significativement les émissions de carbone et les consommations d’énergie.

Afin de favoriser le lien social entre habitants et offrir des espaces verts de respiration, le projet prévoit aussi l’aménagement d’un square public face au futur groupe scolaire et, devant la gare, une place à vivre de 3500 à 4000m2 où seront plantés des arbres en pleine terre.